Valérie ROY
 

Valérie ROY, naturopathie proche de Rochefort et Saintes

 
06 08 62 43 99
5 La Mornétrie, 17780 Soubise

Identifier ses émotions et y faire face avec des méthodes naturelles

19 Jan 2022 Valérie ROY

On ne le rappellera jamais assez !

Chaque être est unique et réagit différemment aux situations quotidiennes ou aux événements de la vie qui se présentent à lui.

Pour certaines personnes les imprévus sont sources de stress et font apparaître des émotions désagréables alors que d’autres s’adaptent rapidement.

Une parole, une attitude perturbera certains sujets alors que d’autres n'y prêteront pas attention.

Un individu saura exprimer spontanément ce qu’il ressent alors qu’un autre conservera ses ressentis au plus profond de son être.

Petit à petit, les émotions s'enfouissent, les tensions et le stress  se cristallisent et font émerger des maux qui deviennent plus ou moins désagréables à vivre au quotidien.

L’exceptionnel devient chronique et de fil en aiguille, si l’on ne réagit pas, un mal être s’installe doucement…

Et vous !
Quelles émotions vivez-vous ?

Si nous faisions un point sur les émotions que vous ressentez ou ce que les gens autour de vous perçoivent ?

  • Ces dernières semaines, votre comportement a changé,
  • Vous perdez tout intérêt pour les activités amusantes et agréables que vous aimez habituellement.
  • Pression constante.
  • Fatigue mentale causée par une diminution de la concentration.
  • Décisions difficiles.
  • Perte de libido.
  •  Perte ou gain de poids.
  • Douleurs diverses, symptômes cutanés, respiratoires, digestifs
  • Il ne s'est rien passé, vous vous traînez.
  • Vous êtes anxieux, irritable et en colère, ou au contraire, lent et indifférent.
  • Vous êtes triste, surtout le matin, sombre, mélancolique et pessimiste.
  • Vous vous rabaissez et vous culpabilisez.
  • Vous ressentez une fatigue nerveuse, un épuisement, vous vous sentez déprimé ou vous vivez une véritable dépression.
  • Vous craignez l'avenir...etc

A chaque personnalité son origine!
Et pour vous quand est il ?

  • C'est l'automne ou l'hiver, et vous replongez chaque année. Par manque de lumière naturelle, vous sécrétez moins de mélatonine, entraînant une dépression saisonnière : perte d'intérêt, fatigue permanente...
  • Depuis votre enfance, vous avez produit trop de cortisol et pas assez de sérotonine : impulsivité, agressivité, violence, sommeil agité, dépendance affective et déficience hormonale actuelle : névrose obsessionnelle-compulsive, addiction...
  • Vous avez été sous pression professionnelle, harcelé au travail, à l'école...
  • Vous êtes membre d'une famille dépressive, c'est votre tempérament.
  • Vous venez d'accoucher. Les changements hormonaux et les déficiences vous rendent instable et provoquent une dépression du post-partum (accouchement traumatique, relations conflictuelles avec votre partenaire, destruction du mode de vie, incertaine de votre capacité d'adaptation...).
  • Vous êtes en pré-ménopause ou vous êtes ménopausée. Au même titre de la grossesse, l’accouchement, les changements hormonaux et les déficiences vont perturber la sphère émotionnelle.
  • Vous menez une vie affective, sociale précaire ou difficile...
  • Vous avez vécu ou vivez un grand deuil : décès, maladie grave de proches, séparation, divorce, agression, chômage, invalidité...

3 premiers conseils de Naturopathe

3 Attitudes à adopter

1- On regarde le contenu de son assiette.

S’il est un domaine où l’alimentation joue un rôle considérable, c’est bien celui de l’équilibre nerveux.

Nos hormones, nos neuromédiateurs et donc nos humeurs puisent leur origine dans les aliments. Si vous mangez des protéines, des aliments contenant des vitamines B, C, du sélénium, du zinc, du fer…, votre corps pourra transformer les nutriments en neurotransmetteurs de la joie.

Mettez l’accent sur les aliments riches en oméga : Deux fois par semaine, des petits poissons gras (sardines, maquereaux, anchois, harengs).

Favoriser les protéines animales le matin ou le midi (œuf, fromage, jambon, viande froide, saumon…), les protéines végétales (céréales, légumineuses), les glucides à index glycémique bas le soir.

Assaisonner vos salades avec des huiles de première pression à froid : Colza, noix, cameline…

Pour les apports en vitamines C, consommer quotidiennement des fruits et légumes frais en accompagnement ou en jus.

Lors des collations à 17h, consommer 2 à 3carrés du chocolat (noir, minimum 70% cacao), du fromage à pâtes dure, fruits secs ou oléagineux (noix, noisettes, amandes…).

Selon votre tolérance, consommer des farines et céréales complètes ou semi-complètes BIO: pain, pâtes, riz…

Diminuer les sucreries, excitants (tabac, alcool), produits raffinés, gâteaux, crèmes glacées, hamburgers, tous plats et pâtisseries industrielles.

Varier les eaux minérales riches en calcium et magnésium (éviter de consommer l’eau du robinet).

2- Quand est-il de votre sommeil?

Bien souvent trop négligé, nous sommes la seule espèce à se priver délibérément de sommeil pour toutes sortes de raisons, quitte à compenser cette « dette » à l’aide de stimulants et de somnifères.

Pendant notre sommeil, l’organisme déclenche une série d’actions indispensables : drainage des déchets métaboliques, synthèse des hormones (notamment l’hormone de croissance), production de nouvelles cellules et réparation des tissus lésés, restauration énergétique et immunitaires, etc.

C’est également pendant que nous dormons que le cerveau traite et mémorise les expériences de la journée, et les assimile en tant qu’émotions, connaissances ou compétences. Un sommeil de qualité contribue à notre équilibre psychique et à nos performances cognitives.

La plupart des troubles de l’humeur sont associés à au moins une anomalie du sommeil.

Sachez que chaque heure gagnée au début de la nuit réduit de 23% le risque de dépression.

a/ Adopter un rythme régulier de sommeil

 Les bases d’une bonne gestion du sommeil consistent à limiter au maximum la dette de sommeil et à réduire les perturbations de l’horloge biologique.

Pour ce faire, il est essentiel de maintenir des horaires de coucher et de lever les plus réguliers possibles. Il est également préférable d’éviter les longues grasses matinées le week-end. 

b/ Pratiquer la sieste

La pratique de la sieste est un moyen de récupérer d’un manque de sommeil plutôt que de retarder ses horaires de lever. Dormir en dehors de la plage horaire nocturne correspond à une propriété physiologique de l’homme, nous sommes notamment programmés pour dormir en début d’après-midi. Des travaux scientifiques ont montré l’intérêt des siestes courtes (de 10 à 30 min.) car elles permettent d’obtenir des effets positifs sur nos performances. On privilégiera la sieste sur un canapé plutôt que dans un lit qui doit être réservé au sommeil principal.

c/ Se préparer à dormir

Le sommeil se prépare dans les heures qui précèdent le coucher ! Éviter l’activité physique intense 2h avant le coucher. Éviter de s’exposer aux écrans (smartphone, tablettes) 1h avant le coucher.

La consommation de café et de thé retardent l’endormissement et augmentent les réveils nocturnes. Après 16h, si vous avez envie d’une boisson chaude, préférez une tisane relaxante.

Eviter les dîners lourds, trop sucrés et les excitants (café, thé, soda, alcool). Consommer ce repas 2 à 3 heures avant le coucher.

d/ La chambre

Une chambre dans l'obscurité et peu exposée aux bruits extérieurs, associées à un environnement frais (17 à 19°) favoriseront le processus d'endormissement.

3- Quelques sources de bien-être !

Chaussez vos baskets, elles ne demandent que ça !

Marcher, courir, jardiner, pédaler, tout est valable pour sortir, prendre l'air et bouger.

Eloigner la voiture du lieu de travail pour faire quelques pas de plus tous les jours.

L’organisme a besoin de bouger tous les jours (30 minutes de marche ou un minimum de 3000 pas).

Lancer votre propre défi ou réalisez le à plusieurs…

  • Téléchargez une application podomètre sur votre téléphone (c’est gratuit)
  • Déterminez le nombre de pas que vous souhaitez réaliser chaque jour au cours de la première semaine, puis la deuxième semaine etc… augmentez progressivement le nombre de pas, vous allez être rapidement surpris(e) par les résultats ; Vitalité, tonus, endurance…

Dans la mesure du possible, aérer vous en bordure de mer, en forêt ou dans la campagne. Ces lieux sont source d’ions négatif, indispensables pour recharger l’organisme. 

Le yoga est une discipline qui mêle activité physique, travail du mental et du souffle.

 La cohérence cardiaque. Cette technique permet de réguler à la fois le métabolisme, le système nerveux et le mental. Il existe des applications gratuites sur téléphone (RespiRelax).

Cet exercice est conseillé dans les situations suivantes:

  • Choc émotionnel, insomnie, colère et stress, trac avant un examen, une rencontre, confusion mentale, sensation de problèmes insolubles.
  • Cet exercice permet d’apaiser les pensées mentales et de le rendre plus calme.

Il convient de préciser que seul le principe de régularité de ces 3 premiers conseils vous apportera des bienfaits.

Quels compléments alimentaires ?
Les pistes de votre Naturopathe.

Des Elixirs de Bach pour les émotions dérangeantes!

38 fleurs répertoriées en 7 groupes émotionnels définis par le Dr BACH

Ces élixirs ont un effet positif sur les émotions passées, présentes et sur les humeurs dérangeantes, comme :

  • Le manque de confiance en soi,
  • L’angoisse,
  • Le stress,
  • La dépression,
  • Le ruminement, et toutes autres émotions.

Les avantage des élixirs :

Aucun risque d’accoutumances ni effets secondaires, ils peuvent être pris conjointement avec un traitement médical. Ils s’adressent à toute la famille et pour tous les moments de la vie (Du nourrisson à la personne âgée, même la femme enceinte).

Il est important d’être conseillé dans ce domaine. Votre praticien saura définir les élixirs correspondant à VOTRE personnalité et à VOS humeurs.

Ce qui est conseillé à une personne ne le sera pas à une autre, car nous sommes tous unique.

La Phytothérapie pour réduire le stress

L’AROMA- Les Huiles Essentielles (HE)

Les HE présentées ont une action calmante du système nerveux et réduisent le stress.

Une boule de stress monte dans la gorge ?

  • Déposer une ou deux gouttes sur vos poignets et sur le plexus solaire de :

HE de Petit Grain Bigaradier (orange amer) ou de Lavande Vraie.

Respirez régulièrement vos poignets ou même le flacon.

Vous vous sentez à bout !

  • Pratiquez l’automassage, avec des synergies d’huiles essentielles, à appliquer 3 fois par jour, en respirant profondément, sur le plexus solaire, la voûte plantaire, la face interne des poignets, le long de la colonne vertébrale.

HE de bois de rose, HE de néroli, HE de petit grain bigaradier (1 goutte de chaque), H végétal d’arnica (3 gouttes).

Avertissements importants

Les huiles essentielles agissent extrêmement rapidement.

Certaines d’entre elles sont fortement contre-indiquées pendant la grossesse, pour les enfants, d’autres sont toxiques à des concentrations trop fortes.

N’utilisez jamais d’huiles essentielles par voie orale sans l'avis d’un pharmacien, phyto-aromathérapeute ou d’un naturopathe.

Sur les conseils de votre Naturopathe

La Gemmothérapie
(Inventé par le Dr Pol Henry au cours des années 1950).

La gemmothérapie utilise les bourgeons des arbres et plantes mais cela peut être aussi les tissus des jeunes pousses ou des radicelles de plantes en croissance.

Tels des embryons, ces éléments sont des concentrés d’enzymes, minéraux, vitamines, oligo-éléments, acides nucléiques, hormones et facteurs de croissances.

La fonction de la gemmothérapie est régénérante. Elle est liée à l’utilisation de la partie de la plante qui est en phase de développement, ce qui procure une action dynamique et revitalisante du corps.

La gemmothérapie agit avec intensité, lentement et en douceur, permettant une régulation en profondeur de certaines fonctions de l’organisme.

Près de 15 bourgeons différents peuvent être conseillés pour soutenir le système nerveux.

La présentation de ces quelques bourgeons vous permettra d’appréhender leurs différents plans d’actions, et c’est pourquoi votre naturopathe sera à même de définir le ou les bourgeons à retenir, suivant VOTRE terrain.

  • Chêne (Dynamisant, tonique des glandes corticosurrénales, …)
  • Romarin (Esprit embrumé, intellect au ralenti, excès alimentaires, …)
  • Pommier (tempérament préoccupé, vif et angoissé, vide d’énergie, …)
  • Olivier (Fatigue cérébrale, système nerveux agité, ...)
  • Cassis (Adaptogènes, effet anti fatigue, revitalisant, …)
  • Eglantier (Anti-inflammatoire des terrains fatigués, affaiblis, carencés, …)
  •  …..

Les bourgeons doivent toujours être utilisés avec précaution et jamais plus de 21 jours à suivre. Certains ayant une action sur les surrénales, il n’est pas conseillé de les consommer plus de 3 mois. Une attention particulière sera toujours portée aux femmes enceintes et aux enfants.

Et bien d'autres plantes...

Contrairement à la gemmothérapie, ce sont les fleurs, les feuilles, les graines, les fruits ou les racines des plantes qui sont consommées. Elles peuvent être utilisées en synergie avec la gemmothérapie, les HE ou les Elixirs de Bach. Elles peuvent se présenter sèches, sous forme de tisanes, liquide, en poudre, en comprimés, en gélules ou en hydrolats.

Selon votre besoin, une ou plusieurs plantes peuvent vous être conseillées :

  • Rhodiole (Pour un meilleur équilibre émotionnel, antistress et stimulante, lutte contre les symptômes légers de la dépression, …)
  • Schisandra (Pour son effet tonique, stimulant, énergétique, propriétés adaptogènes, …)
  • Eleuthérocoque (Pour lutter contre la fatigue chronique et intense, stimuler les défenses naturelles de l’organisme, propriétés adaptogènes, …)
  • Astragale (Contre le stress, la fatigue et l’anxiété, stimule le système immunitaire, …)
  • Aubépine (Contre l’anxiété avec palpitation, …
  • Griffonia (5 http) (Contre l’anxiété, le stress, …)

Attention aux risques d’interactions médicamenteuse. Demandez toujours conseils à votre médecin, pharmacien ou naturopathe.

D'autres techniques naturelles utilisées par votre Naturopathe!

Le Reiki: Soin énergétique

Boule dans la gorge, estomac noué, douleurs, agitation…

Ces maux sont liés à des blocages qui réduisent la circulation de l’énergie dans l’organisme.

Le REIKI est une pratique qui favorise la circulation de l’énergie. La personne qui reçoit ce soin va s’aligner davantage. Dans certains cas, ceci peut impliquer la disparition de symptômes ou des problèmes de déséquilibres, dans d’autres cas, il peut s’agir de changements sur les plans physique, émotionnel et spirituel, ce qui va servir pour le plus grand bien du consultant.

Le Reiki apporte un apaisement et ouvre bien souvent le champ surprenant des possibles :

Voici quelques exemples :

Un déblocage du plexus de la gorge permet d’éliminer un mal de gorge, mais peut également contribue à la libération de l’expression restée « paralysé » en soi.

Le REIKI supprimer les blocages énergétiques qui vous empêchent d’avancer sur votre chemin de vie : Manque de confiance en soi, peurs, phobies, addictions…

Cette énergie contribue à résoudre vos problèmes émotionnels et spirituels, comme le chagrin, le ressentiment ou le manque d’estime de soi (entre autres).

Le massage Ayurvédique

Le massage Ayurvédique est une démarche dont les bénéfices sont nombreux et parfois insoupçonnés. 

Le massage a un impact sur le contact corporel et l'épanouissement affectif pour lutter contre le stress.

Il harmonise le schéma corporel en régularisant les impacts sensoriels et tonus musculaire des différentes parties du corps. Cela ce traduit par une meilleures répartition de la sensibilité, par une meilleure coordination et par une perception plus unifiée du corps.

En effet, de nombreuses parties du corps se "désensibilisent" par manque de stimulations alors que d'autres accumulent des tensions excessives. le massage par la prise de conscience des tensions permet à chacun de mieux gérer le stress au quotidien.

le massage permet de d'effacer les impressions négatives relatives au toucher dans l'enfance -ou à l'insuffisance de toucher. Il permet un rééquilibrage énergétique qui se traduit par une plus grande vitalité et par des changements psychologiques positifs.

Le massage est un allier pour :

  • Réduire les tensions nerveuses et musculaires
  • Apporter une paix intérieure
  • Soulager les douleurs du dos, de la nuque, des pieds, des articulations…
  • Stimuler les mécanismes de défenses intérieure et de récupération
  • Éliminer les toxines et la cellulite

Le massage est préconisé dans les accompagnements en Naturopathie et ou en Fleurs de Bach. Il fait partie des 10 techniques naturopathiques recommandées dans les cures.

Je conseille "ANANDA"

ANANDA, est un soin réalisé à l'huile chaude dans laquelle j'intègre des huiles essentiels.

Je conseille Ananda  lors des accompagnements suivants :

- Retrouver confiance en soi 

- Fatigue nerveuse et physique

- Reprise d’une activité professionnelle

- Préparation à un examen, à une compétition

- Dépression

- Rééquilibrage alimentaire, perte de poids

- …

Chaque accompagnement est individualisé pour répondre à vos besoins.

Un conseil, un rendez-vous !


Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

RDV Cabinet & Visio - Crenolib.fr