Valérie ROY
 

Valérie ROY, naturopathie proche de Rochefort et Saintes

 
06 08 62 43 99
5 La Mornétrie, 17780 Soubise

Connaissez-vous vraiment cette plante?

23 Mar 2022 Valérie ROY Propriétés des plantes

Le PISSENLIT ou Dent de Lion vue d’un peu plus près !

Un peu d’histoire

Son utilisation en tant que plante médicinale remonterait à quelques mille années avant notre ère, par les médecins arabes qui le mentionnaient déjà dans leurs écrits. Il est ensuite très utilisé par les Grecs à l’époque Antique, mais ce n’est qu’à partir du XVIème siècle qu’il entre dans les usages de la médecine traditionnelle pour traiter les maladies du rein, les troubles de la vésicule biliaire ou la rétention d’eau.

Puis, au XIXème siècle, c’est le Docteur Leclerc qui révèle ses bienfaits sur le foie et la vésicule biliaire. Le pissenlit était à cette époque utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour soulager les patients atteints de cancer ou d’hépatite et pour stimuler le système immunitaire.
Aujourd’hui, l’usage du pissenlit est reconnu dans un grand nombre de pharmacopée officielle dans le Monde, notamment en Inde, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Chine.

Quelles sont les propriétés et principes actifs du Pissenlit ?

Ses feuilles et sa racine sont très intéressantes sur le plan nutritionnel car elles sont très riches en fibres, en vitamines (A, B6, B9, C et K), en minéraux (Calcium, Fer, cuivre, silice, manganèse et potassium) et en antioxydants. Il renferme également des acides gras, de la choline (nutriments importants pour le foie), ainsi que des flavonoïdes (participent à renforcer l'élasticité, l'étanchéité des vaisseaux sanguins et donc, leur résistance) et des caroténoïdes (ils contribuent à éliminer les cellules toxiques qui endommagent la santé générale de l'organisme). On y trouve des acides phénoliques, aux propriétés antioxydantes reconnues.

Ses principes actifs sont nombreux, mais le plus important est sans aucun doute la taraxine, responsable de l’action détoxifiante et dépurative du pissenlit. C’est aussi elle qui lui donne son léger goût amer.

Les + de la racine

La racine renferme des propriétés amères, de l'insuline et des sucres complexes, des substances qui favorisent la multiplication de bonnes bactéries intestinales.

Elle contient également une fibre alimentaire, réputée pour son pouvoir laxatif. Il permet de lutter contre la constipation.

Les vertus du pissenlit

Grâce à ses propriétés diurétiques, le pissenlit est efficace pour favoriser l’élimination de l’eau dans les cas de rétention d’eau, d’œdème ou de cellulite.

C’est un puissant tonique nettoie le sang et favorise en outre la circulation sanguine.

La Commission Européen reconnaît l’usage des feuilles de pissenlit pour traiter la perte d’appétit en stimulant les sécrétions salivaires et gastriques ainsi qu’en activant les enzymes hépatiques (soulage les troubles digestifs légers).
Il soulage également les ballonnements, les nausées et les troubles intestinaux.

Elle a une action sur les déséquilibres lipidique. Les stérols végétaux (phytostérols) contenus dans le  pissenlit aident donc à réduire le mauvais cholestérol sanguin , responsable des troubles cardio-vasculaires. Ses propriétés légèrement fluidifiantes contribuent par ailleurs à réduire la formation de plaques d’athéromes sur les parois des veines et des artères.

Petite comparaison

Dans une bonne poignée de Pissenlit ou Dent de Lion, il y a :

  • 2.5 fois plus de fer que dans la même quantité d’épinard,
  • 2 fois plus de calcium, manganèse, vitamines C et D, acide gras, potassium que dans une poignée de salade verte.

Son action pour la peau.

Améliore les dermatoses, maladies de peau (eczéma, acné, psoriasis) et verrues.

La racine de pissenlit, en teinture mère ou en décoction peut soulager les maladies cutanées et les dermatoses. Les racines fraîches en cataplasme, agissent comme un pansement apaisant.
Le latex contenu dans la tige est quant à lui utilisé par voie externe pour soigner les verrues, grâce à son effet caustique sur la peau.

Quelle action sur le système articulaire ?

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, les douleurs articulaires provoquées par l’accumulation de sels d’acide urique dans les tendons ou les cartilages, peuvent être soulagées par une cure de pissenlit.

Comment consommer le Pissenlit ?

Formes et préparations : 

Les feuilles de pissenlit peuvent se manger fraîches, en salade, en soupes, décoctions, tisanes, gélules, capsules, extraits (secs ou fluides) et infusions.

Précautions d'emploi du pissenlit

Le pissenlit ne possède pas de précautions d'emploi particulières, sauf en cas de calculs biliaires. Il sera préférable d’obtenir l’avis de votre généraliste au préalable.

D'autre part, il est conseillé de ne pas utiliser le pissenlit en cure continue tout au long de l'année, mais plutôt d'en effectuer une de quelques jours ou semaines lors des changements de saisons.

Contre-indications

En cas de grossesse, d'allaitement, de maladie cardiaque ou rénale, ce genre de cure n'est pas à envisager. Par ailleurs, toutes les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (comme la marguerite) doivent consulter un médecin au préalable. Aucune autre toxicité particulière n'est attribuée au pissenlit.

Dans votre jardin

 

On trouve bien sûr des pissenlits quasiment partout dans la campagne.

Cependant en avoir dans son potager se justifie pleinement : vous vous assurez ainsi une salade sans pesticides et les fleurs éclatantes sont très mellifères (les abeilles vont aimer…).

 

Il préfère le soleil pour un bon épanouissement de ses fleurs. Mais le pissenlit, très rustique, pousse aussi à l’ombre et quasiment en toutes terres sauf quand elles sont trop sèches : vous aurez alors des plantes dures et amères… Sagement en rang au potager, le pissenlit peut rester en place deux ou trois ans. Ensuite, comme c’est une plante qui épuise la terre, vous planterez un autre rang un peu plus loin.

Quand semer et récolter ?

Semez de mars à fin juin (en pépinière ou directement en place). Gardez le sol humide pour faciliter la levée. Lorsqu’ils ont 4 ou 5 feuilles, éclaircissez en laissant 15 centimètres entre deux plants. Repiquez les semis de pépinière un bon mois plus tard. Comme les poireaux, le pissenlit sera « habillé » : on coupe des feuilles et racines d’un tiers ce qui en facilite la reprise.

Paillez et arrosez lors de sécheresse prolongée. Vous récolterez dès le printemps suivant les pissenlits de votre potager. Attention : lors de l’arrachage, allez chercher bien profondément la racine car un seul morceau en terre donnera un nouveau pissenlit au printemps suivant. À moins que vous ne vouliez assurer la récolte de l’année prochaine.

Mes sources:  Larousse de plantes médicinales – Plantes sauvage comestible –  Passeport santé –                                Nutrima - Dictissimo 

 

 

Et lorsque la fleur fane, souffle la! C'est magnifique...

 

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

RDV Cabinet & Visio - Crenolib.fr