Valérie ROY
Naturopathie à Rochefort
 

Valérie ROY, naturopathie proche de Rochefort

 
06 08 62 43 99
5 La Mornétrie, 17780 Soubise

Et si l’on faisait le plein en IONS Négatifs, 100 % Positifs !


Qu’est-ce qu’un Ion Positif et qu’est-ce qu’un Ion Négatif ?

Les Ions sont de fines particules chargées électriquement. Les ions Négatifs nous dynamisent, nous apaisent et nous pouvons les multiplier. A contrario, les ions Positifs nous stressent et nous fatiguent mais, nous pouvons les neutraliser. 

Du stress en suspension

Un trop plein d’ions positifs comme c’est le cas en milieu urbain et c’est l’oppression assurée. C’est ce que nous ressentons lorsqu’un orage approche. Une fois celui-ci passé, nous sommes soulagés. Encore, nous pouvons observer une sensation d’étouffement dans une pièce mal aérée, alors que l’on ressent du bien-être au bord de la mer. C’est tout simplement une question de répartition dans l’air, entre ions Positifs et ions Négatifs.

Quelles actions sur l’organisme ?

L’air est un élément indispensable de notre santé et de notre bien-être.

Savez vous que nous respirons jusqu’à un volume de 12000 litres soit près de 15 kg/jour ? Les voies de pénétration des ions Négatifs dans l’organisme sont : La voie respiratoire qui met en contact les ions Négatifs transportés dans l’air avec les alvéoles. L’oxygène est absorbé par le sang. Lorsqu’il est chargé en ions Négatifs, l’oxygène traverse mieux la membrane pulmonaire et favorise le bien-être et la vitalité. A l’opposé, un sang chargé en ions Positifs réduit l’apport en oxygène ce qui induit des malaises divers. La voie dermatologique avec l’activation de zone réflexe cutanée qui agirait par l’intermédiaire des nerfs périphériques pour transmettre des messages de régulation aux centres nerveux.

Sans pouvoir prouver leur lien direct, on peut observer que le manque d’ions Négatifs est associé à certaines pathologies (Asthme, fatigue chronique, céphalées, allergies, état dépressif, nausées), qui s’améliorent lorsque l’on est dans un espace chargé en ions Négatifs.

De plus, les ions Négatifs favorisent la concentration (l’apprentissage), le calme et la relaxation améliorent en conséquence notre humeur et notre endormissement.

Les ions négatifs ont donc une action sur la sérotonine ?

Les fonctions de la sérotonine sont nombreuses. Elle est impliquée notamment dans la régulation des comportements, l'humeur, l'anxiété ou encore l'apprentissage. Elle serait également impliquée dans la motivation et la prise de décision.

 

Des études indiquent que l’ionisation aurait un impact de stabilisation métabolique ou de bio-stimulation de notre organisme. C’est-à-dire que l’ionisation agirait en prévention de perturbation de certaines fonctions de notre organisme.

En outre, la dégradation de la qualité de l’air et les pics de pollution ne nous rendent pas tous malades. La baisse des ions négatifs n’aurait donc pas un impact directement délétère car notre organisme est capable de s’adapter.

Une certitude cependant, nous ne sommes pas tous aussi sensibles à ces modifications atmosphériques : un tiers d’entre nous y serait plus vulnérables.

Quelles sont les sources d’ions Positif ?

Appareils électroménagers (micro-onde), photocopieurs, écrans d’ordinateurs, de télévision, réveils à cristaux liquides, moquettes, tabac, chauffages électriques, air conditionné… Le pire : les lieux où l’air circule en circuit fermé, comme le bureau, la voiture et les lieux soumis à l’air conditionné (zéro ions !), les matières synthétiques.

Où trouver des ions Négatifs ?

  • Au pied d’une cascade : 50 000 ions négatifs/cm3.
  • En montagne : 8 000 à 12 000.
  • En bord de mer : 4 000.
  • En forêt : 3 000. 
  • Après l’orage : 1 500 à 4 000.
  • A la campagne : 500 à 1 200.
  • La ville : 200
  • Bureau : 20
  • Voiture : 14

Et aussi : au soleil, près des fontaines, sous la douche.

Alors, qu’attendons-nous pour exploiter nos ressources naturelles pour stimuler notre organisme et harmoniser notre psychique ?

Et peut-être intégrer cette attitude dans une démarche de prévention !

A défaut de cascade, campagne..., il existe aussi des appareils conçus pour assainir l’atmosphère, à la maison ou au bureau.  Ce sont des ionisateurs ou ioniseurs, ils ne fabriquent pas d’ions, mais projettent des électrons à grande vitesse vers les atomes d’oxygène de l’air et les transforment en ions négatifs. Certains sont utilisés en milieu hospitalier. Astuce pour bien choisir votre appareil : Veillez à ce qu’il ne produise ni ozone, ni oxyde d’azote, ni oxyde de carbone. Il doit débiter au minimum deux cent cinquante mille ions au centimètre cube à une distance d’un mètre. Toutes ces informations doivent être inscrites sur l’emballage. Certains d’entre eux sont aussi des purificateurs d’air. Particulièrement destinés aux allergiques (pollen, acariens, fumée de cigarette), ils peuvent filtrer jusqu’à quatre fois l’air d’une pièce de vingt-cinq mètres carrés.

En quelques mots, les IONS NÉGATIFS agissent sur deux plans 

Oxygénation des tissus = Revitalisation

Purification de l’air = Dépollution

Vous avez besoin d'un accompagnement ? Des questions ?


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.